Pour pouvoir rester en forme et en bonne santé, les vitamines sont des éléments essentiels à absolument introduire dans son alimentation. Les conséquences d’un manque de vitamines peuvent en effet affecter votre quotidien. Voilà pourquoi, quand on a une carence en vitamine, il est nécessaire de se supplémenter. Vous avez l’impression de manquer de force et de vitalité ? Peut-être que c’est dû à cela. Mais pour vous aider à vous en assurer, nous vous proposons d’identifier et d’analyser les signes qui pourraient désigner un manque d’apport en vitamine.

Mais d’abord, les vitamines, qu’est-ce que c’est ?

Les vitamines sont des éléments de très petites quantités qui nous aident à maintenir notre organisme en bonne santé et en forme. Certaines vitamines ne peuvent pas être fabriquées et synthétiser par notre organisme, nous avons donc besoin d’un apport externe. Mais les exceptions existent, et la vitamine D en fait partie.

Une déficience en vitamine équivaut à un apport insuffisant en vitamine. Les conséquences d’un manque de vitamines peuvent être diverses, mais généralement parlant, être carencé peut donner cours à des perturbations biologiques plus ou moins graves pour le corps. Fort heureusement, cette carence peut vite être résolue grâce à une supplémentation en vitamine. En effet, vous pourrez généralement couvrir vos besoins en vitamines grâce à votre alimentation. Ces besoins varient d’un individu à l’autre, et ce, selon son état de santé, de sa ration alimentaire, de son activité, mais aussi de son mode de vie.

Les signes et les symptômes fréquents de la carence en vitamine

Comme vous l’aurez compris, notre corps a un besoin permanent de vitamine pour correctement fonctionner. De ce fait, son bon fonctionnement dépend de l’apport en vitamines et des minéraux. Toutefois, généralement parlant, les signes les plus fréquents d’une carence en vitamine dépendent du type de carence. Par exemple, nous avons l’anémie pour la carence en fer, le scorbut pour le manque de vitamine C, et les douleurs musculaires pour une carence en vitamine D. Pour la carence en vitamine A, elle est susceptible de provoquer la cécité, dans les cas les plus graves. Quant à la vitamine B1, elle peut se manifester par des troubles nerveux et musculaires, et même des troubles cardiaques. Pour finir, être carencé en vitamine, B9 peut lui aussi troubler le système nerveux et créer des anomalies au cerveau.

Quoi qu’il en soit, il est important que vous sachiez que les carences vitaminiques de forme grave sont assez rares. Mais pour éviter tout risque, il vous suffira juste de manger d’une manière équilibrée et de vous supplémenter par des cures ponctuelles de compléments alimentaires.

Carence vitaminique : est-ce qu’on a besoin de prendre des compléments alimentaires ?

En temps normal, le simple fait de manger varié et équilibré vous permettra de combler votre déficit en vitamines. En effet, si vous voulez beaucoup plus d’apports énergétiques et que vous voulez être beaucoup plus en forme, une supplémentation en vitamine vous fera beaucoup de bien. Donc avant de réellement envisager l’idée de prendre des compléments, il faut que vous commenciez à adapter votre régime alimentaire à vos besoins. En bref, un régime équilibré et sain à base d’aliments comme les fruits, les légumes, les huiles, les viandes, et les graines, poissons, etc…   

Une supplémentation ponctuelle à base de produits naturels peut également être d’une grande aide pour votre corps. Que ce soit pour se rebooster, renforcer ses défenses immunitaires, conserver votre tonus au quotidien, il est important d’adopter une démarche préventive afin de ne pas se retrouver dans la position où une cure s’impose car vous n’avez pas assez écouté votre corps !

Comment combler ses carences en vitamines avec son alimentation ?

  • Vitamine A : c’est la vitamine de l’œil et de la vision, mais elle est également essentielle à la croissance et saura aider votre organisme à combattre des infections. Vous pouvez améliorer facilement vos apports en vitamine A en mangeant des œufs, du laitage, du foie, des huiles de poisson, du chou, des carottes, des abricots, etc.
  • Vitamine B1 : nécessaire pour la production d’énergie et la croissance cellulaire, on retrouve généralement des vitamines B1 dans les céréales complètes, notamment : les légumes secs, la levure de bière, les flocons d’avoine, la volaille, etc.
  • Vitamine B2 : aussi nécessaire dans la production d’énergie, elle aide surtout à la production de globule rouge et des hormones. On en trouve généralement dans les produits laitiers, les œufs, la levure, et les mollusques, etc.
  • Vitamine B3 : c’est la vitamine co-factrice de la vitamine B6 dans son rôle de production d’énergie cellulaire. Elle aide aussi dans la dégradation du glucose et sa carence peut avoir comme conséquence la pellagre. Vous pourrez facilement en trouver dans de la viande, des légumes secs, des avocats, des figues.
  • Vitamine B5 : celle-ci œuvre surtout dans la production d’énergie, la fertilité, la réponse au stress et la synthèse de l’hémoglobine. En cas de carence, on peut facilement en trouver dans les champignons, le poisson, les lentilles, les œufs, et la viande.
  • Vitamine B6 : cette vitamine aide beaucoup dans la synthèse des lipides et dans la prévention des troubles du système nerveux. Si jamais vous avez un déficit de B6, vous pourrez corriger cela en mangeant des choux, des pommes de terre, des bananes, de la viande, etc.
  • Vitamine B8 : celle-ci aussi impacte beaucoup dans la production d’énergie, surtout pour la synthèse des glucoses. On peut facilement se supplémenter en vitamine B8 en consommant des abats, des lentilles, du maïs, des noix, et du soja.
  • Vitamine B9 : cette vitamine participe beaucoup dans la fabrication des cellules du corps, y compris les globules rouges. Sa carence peut entrainer une anémie et peut impacter sur le mental avec des syndromes dépressifs ou l’anorexie pour les cas les plus sérieux. Pour y remédier, vous pouvez manger des choux, de la salade, des brocolis, des épinards, des abats, des graines ou des légumineuses.
  • Vitamine B12 : cette vitamine est utilisée par les globules rouges et les cellules nerveuses, notamment dans la synthèse de l’ADN. Elle peut aussi causer de l’anémie en cas de carence, et pour se supplémenter en vitamine B12, il suffit de consommer des aliments d’origine animale comme l’abat, le bœuf, l’agneau, les coquillages, les poissons gras, etc.
  • Vitamine C : la vitamine est très importante grâce à ses propriétés antioxydantes. Elle contribue beaucoup dans la protection du corps, la santé des os, des dents, etc. Ce type de vitamine est généralement retrouvée dans les fruits rouges (orange, fraise, kiwi, etc.), mais de nombreux légumes en contiennent également (poivron, choux, betterave, etc.).
  • Vitamine D : ce type de vitamine est essentiel pour avoir des os et des dents en bonne santé. Elle est également surnommée la vitamine de l’immunité. Plusieurs recherches ont mis en exergue le rôle de la vitamine D sur le système immunitaire en stimulant et régulant notre production d’anticorps. Le Soleil reste la source n°1 de Vitamine D ! 10 à 20 minutes par jour ne pourront vous être que bénéfiques !
  • Vitamine E : celle-ci œuvre surtout à protéger les membranes des cellules du corps. En cas de déficit, on peut parfaitement en retrouver dans huiles vierges d’olive, de colza, d’amandes, et les fruits à coques.
  • Vitamine K : pour finir, cette vitamine œuvre dans le processus de coagulation du sang et la croissance cellulaire. Vous pourrez facilement corriger votre carence en mangeant des légumes verts, du persil, des épinards, de la laitue, des tomates, etc.

En résumé, les vitamines sont des éléments nutritifs indispensables à notre corps et à notre bonne santé. Il faut donc veiller à ne pas en manquer ! Pour ce faire, vous pouvez facilement adapter votre régime alimentaire de telle sorte à ce que vos apports en vitamines soient réguliers, ou sinon, vous avez aussi la possibilité de prendre une supplémentation vitaminique via des compléments.