L’Acérola, une cerise pas comme les autres

Cerise de la Barbade, Cerise des Antilles, derrière ces appellations se cache l’acérola, un fruit qui a maintenant acquis une certaine notoriété de par ses vertus. Fruit de l’Acérolier ou cerisier-pays, l’acérola est une baie de couleur rouge vive, rappelant la cerise à la chair comestible et au goût acidulé.

 

Un peu d’histoire...

Issue de l'espagnol signifiant "la cerise de l'érable", l'appellation acérola a été donnée par les conquistadores espagnols qui découvrirent l'Acérolier. Ce dernier se développe abondamment dans les pays tropicaux de l'Amérique centrale, au Brésil ainsi que dans les Antilles.

L'acérola fut utilisée par les tribus indiennes d'Amérique du Sud, qui découvrirent ses bienfaits, pour traiter certains troubles digestifs et même les morsures de serpents. C'est le naturaliste suédois Linné qui donna au XVIIIe siècle à l'acérola son appellation scientifique en souvenir de Marcello Malpighi, un médecin et anatomiste du XVIIe siècle.

Si l'utilisation de la cerise de l'érable pour ses nombreuses vertus a déjà commencé depuis le XVIe siècle, l'intérêt des autres continents n'a grandi qu'à partir de 1946, suite à la découverte, par des Portoricains, de sa forte teneur en acide ascorbique (ou Vitamine C). Depuis, l'acérola fait partie des aliments incontournables dont la plantation est désormais fortement encouragée.

 

Les bienfaits de l'acérola

Grâce aux nombreux minéraux, vitamines et oligo-éléments que l'acérola contient, elle dispose de beaucoup de propriétés aux bienfaits multiples.

Sa forte teneur en anthocyanines et en flavonoïdes (fer, …) fait que l'acérola joue un rôle important dans la prévention du vieillissement. Elle ralentit en effet l'oxydation des protéines, des lipides. L'acérola aide l'organisme à évacuer toxines et autres polluants. C'est la raison pour laquelle elle peut-être recommandée lors d'un sevrage tabagique.

Contenant de nombreux minéraux, l'acérola est un excellent complément alimentaire pour booster l'apport en éléments nutritifs. L'acérola est particulièrement indiquée pour les personnes ayant eu une importante activité physique.

L'acérola joue un rôle dans la construction du collagène. Ce dernier est un acteur important dans le renforcement des os, des dents et même de la peau. Les éléments dans l'acérola stimulent les défenses de l'organisme. L'acérola permet à l'organisme de mieux réagir contre les microbes et virus.

Grâce à sa forte teneur en éléments revitalisants, comme l'acide ascorbique, l'acérola permet de redonner un regain d'énergie aux organismes affaiblis.

Les actifs de l'acérola

L'acérola contient beaucoup d'éléments nutritifs, mais c'est bien par sa forte teneur en acide ascorbique qu'elle se fait connaître. Vitamine C naturelle, l'acérola en contient entre 1 000 et 2 000 mg/100 g.

A titre de comparaison, sa teneur en acide ascorbique est de 20 à 30 fois plus que celle de l'orange qui fait pourtant partie des fruits qui sont les plus réputés pour en contenir. Il est intéressant de savoir que les apports quotidiens en acide ascorbique recommandés pour un adulte sont de l'ordre de 110 mg et peuvent atteindre 300 mg pour ceux qui font beaucoup d'efforts physiques ou chez les femmes enceintes.

C'est dire à quel point la teneur en acide ascorbique de l'acérola est importante.

La cerise des Antilles contient aussi de la vitamine A, la vitamine B1, la vitamine B2 et la vitamine B6. Ne s'arrêtant pas là, les oligo-éléments et les minéraux que sont le fer, le calcium, le phosphore et le magnésium viennent s'ajouter à la longue liste pour faire de l'acérola un fruit très riche en éléments nutritifs.

Acérola 1 000, vitamine C 100% d’origine naturelle

Acerola 1000

Acérola 1 000 est un complément alimentaire à base d’Acérola.

Il se présente sous la forme de délicieux comprimés à croquer « goût cerise » qui ne contiennent pas de sucre et apportent chacun 180 mg de Vitamine C (soit 225% des AR*) 100% d’origine naturelle, pour une efficacité optimale. Idéal en maxi-cure de 24 jours.

 

*Apports de référence